tpwial

© Susanne Junker, The Perfect Woman Is A Lie, from the series Woman, 2006

tpwinl-01

© Susanne Junker, The Perfect Woman Is No Lie #1, from the series Woman, 2006

tpwinl-03

© Susanne Junker, The Perfect Woman Is No Lie #3, from the series Woman, 2006


Photographiée par les plus importants photographes de mode elle fera les couvertures du ELLE et autres grands magazines de mode.
En 1999 elle décide de tout arrêter pour se réapproprier son image en se photographiant par morceaux choisis.
Son travail apparaît alors comme une quête identitaire avant de projeter son regard sur le monde. Son passage obligé au plus proche de son quotidien de jeune femme naissante donne lieux à toute une série d’autoportraits crus réalisés entre 1999 et 2001 et qui feront partis du groupe d’œuvres appelé « Stage Back » en contradiction affirmée avec le diktat des studios de mode.
Suivra un premier positionnement engagé et dénonciateur avec « FIGURE FOR THE BASE OF A CRUCIFICTION » qui amorce une réflexion sur l’acceptabilité de la position de la femme contemporaine telle qu’elle est vécue aujourd’hui avec ses repères imposés qui aboutit à la récente phase de son travail,
« THE PERFECT WOMAN IS A LIE ».”

Source: Acte2Galerie

To see more of Susanne’s work click here

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s