© Amaury da Cunha, Untitled no.13, from the series Après tout le temps, 2008…

© Amaury da Cunha, Untitled no.11, from the series Après tout le temps, 2008…

“Il se peut que l’onde d’un choc, si terrible soit-il, défie le temps, et soit d’un coup perceptible avant le drame : comme si l’écho, devenu fou, faisait des voyages insensés dans tous les recoins du temps ; craquelant le passé, inventant même des failles en cisaillant le cœur, donnant à la souffrance une place capitale qu’il n’a pas désiré : le choc invente aussi des feux, révélant des signes annonciateurs qui sont sans visages, sans signification, mais infiltrés dans la tête comme des rumeurs noires ; impossible de les nier, impossible de les déchiffrer, mais avant la chute, le monde a déjà vacillé, et après elle, il porte doublement le poids du temps qui s’est effondré dans le silence.”

More of Amaury’s work here

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s